top of page
  • MAUREL Services

Tout Savoir sur le Métier de Conseiller Funéraire

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le métier de conseiller funéraire ? Cet article vous offre une explication complète.


Le Rôle d'un Conseiller Funéraire

Le conseiller funéraire est le point de contact principal pour les familles en deuil. Il les guide dans l'organisation des obsèques et dans les formalités administratives qui y sont associées. Son rôle implique d'être aux côtés des familles tout au long du processus de deuil, en les accueillant, les informant et en leur fournissant des conseils sur toutes les prestations funéraires. Il accompagne les familles depuis le début jusqu'à la fin, y compris l'organisation du déplacement du cortège funéraire (funérarium, lieu de culte, cimetière, crématorium, etc.).


Les familles contactent généralement le conseiller funéraire en premier en cas d'urgence pour préparer les obsèques du défunt. Dès la première rencontre, que ce soit en personne ou en visioconférence, il explique les différentes étapes des funérailles et prend en charge l'organisation de la cérémonie en respectant les souhaits de chacun. Il agit également en tant qu'intermédiaire entre les autres acteurs impliqués dans les funérailles, tels que les fleuristes, les fabricants de cercueils et de plaques, en veillant à coordonner leurs actions pour respecter les délais. Il peut également proposer lui-même des prestations et des fournitures funéraires. En collaboration avec les familles, il organise la cérémonie civile ou religieuse dans les moindres détails, y compris les textes, les musiques, les gravures spécifiques et la destination du corps.


En plus de ses responsabilités principales, le conseiller funéraire effectue également les tâches suivantes :

  • Accueil des clients et conseils personnalisés en fonction de leurs besoins en matière de funérailles, de marbrerie ou de prévoyance.

  • Direction de la cérémonie : Le jour des obsèques, le conseiller funéraire peut être amené à jouer le rôle de maître de cérémonie ou à fournir une assistance.

  • Tâches administratives : Il peut être chargé de la rédaction des avis de décès.

  • Gestion des stocks et des ventes : Il s'occupe de la vente des produits de l'entreprise, tels que les cercueils, les plaques et les urnes funéraires.

Le conseiller funéraire peut également aider à établir des contrats obsèques pour les clients qui souhaitent prévoir leurs funérailles de leur vivant. Selon les besoins et l'âge des clients, il les orientera vers des solutions de prévoyance ou d'épargne.

Les conseillers funéraires peuvent travailler au sein d'une pompe funèbre publique sous la juridiction de la commune ou dans une entreprise privée de services funéraires.


Les Qualités et Compétences Requises

Le conseiller funéraire assume divers rôles, tels que l'accueil, la vente, la gestion logistique et le management. Par conséquent, ce poste exige de nombreuses qualités et compétences :

1. Disponibilité

Ce métier, qui nécessite une disponibilité constante, exige d'être joignable les week-ends, la nuit et les jours fériés. Il implique également de nombreux déplacements au domicile des défunts et dans les salons funéraires lors des cérémonies.

2. Sens de l'Écoute, Diplomatie et Tact

Le conseiller funéraire doit écouter attentivement les familles en deuil, être présent pour elles du début à la fin et les rassurer quant au bon déroulement de la cérémonie. Il doit faire preuve de discrétion lors de la journée des funérailles.

3. Empathie

L'empathie est essentielle pour gérer le chagrin des personnes en deuil sans les offenser. Les clients qui font appel à un conseiller funéraire traversent souvent une période difficile, et le conseiller doit être à l'écoute de leurs besoins tout en maintenant une distance appropriée.

4. Sens du Relationnel

Dans des moments difficiles, il est crucial de trouver les mots justes pour accompagner au mieux les familles en deuil. Le conseiller funéraire doit également être suffisamment habile pour établir des relations avec des clients et des partenaires.

5. Résistance Psychologique

Le conseiller funéraire est souvent en contact avec des familles dévastées et en détresse face à leur perte. Il est confronté quotidiennement à la question de la mort, ce qui nécessite une philosophie de vie solide et une résistance psychologique.

6. Organisation et Méthodicité

Ce métier exige une organisation rigoureuse pour gérer efficacement les funérailles dans les moindres détails, tout en respectant les dernières volontés du défunt ou de sa famille, ainsi que les réglementations en vigueur.

Toutes ces qualités sont aussi cruciales que fondamentales pour réussir en tant que conseiller funéraire.


Devenir Conseiller Funéraire

Pour exercer en tant que conseiller funéraire, il faut être titulaire d'un baccalauréat ou d'un diplôme équivalent. Ensuite, il est nécessaire de suivre une formation spécifique qui débouchera sur l'obtention du diplôme de conseiller funéraire.


Cette formation comprend :

  • 140 heures d'enseignement théorique.

  • 140 heures de stage en immersion au sein d'une entreprise funéraire, visant à mettre en pratique les compétences acquises. Le stage dure quatre semaines, avec une charge horaire de 35 heures par semaine.


Au cours de la formation, les enseignements suivants sont dispensés :

  • Connaissances administratives générales.

  • Mesures d'hygiène, de sécurité et d'ergonomie.

  • Législation et réglementation funéraire.

  • Psychologie et sociologie du deuil.

  • Pratiques et rituels funéraires.

  • Conception et animation de cérémonies.

  • Gestion d'équipe.

  • Produits, services et conseil en vente, ainsi que la réglementation commerciale.


La formation se conclut par un examen composé d'une épreuve écrite et d'une épreuve orale, qui permettent d'obtenir le diplôme de conseiller funéraire. L'évaluation pratique du stage est également prise en compte dans la note finale. Le poids des différentes composantes de l'examen est réparti comme suit :

  • Épreuve écrite : 60 % de la note.

  • Épreuve orale : 20 % de la note.

  • Évaluation du stage pratique (bilan pédagogique) : 20 % de la note.


Le métier de conseiller funéraire est également accessible en formation continue pour les personnes souhaitant se reconvertir. De nombreux parcours et formations sont disponibles.

C'est une profession avec peu, voire pas de chômage, en raison de la demande continue de services funéraires. Avec de l'expérience et au fil des années, un conseiller funéraire peut évoluer pour devenir responsable d'une entreprise de pompes funèbres ou même créer sa propre entreprise dans ce secteur.

 


Tout Savoir sur le Métier de Conseiller Funéraire

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page