top of page
  • MAUREL Services

Comment parler de la mort à un enfant pour mieux l’accompagner dans son deuil ?

Aborder le sujet de la mort avec un enfant n'est pas toujours facile. À un jeune âge, la mort peut sembler abstraite et difficile à comprendre. Cependant, il est essentiel d'aborder ce sujet avant qu'un décès ne survienne dans l'entourage de l'enfant. Les premiers deuils sont marquants car ils lui rappellent que rien n'est éternel. La façon dont nous accompagnons l'enfant dans son deuil et dont nous abordons la mort peut influencer sa réaction face aux futurs décès. Même chez les très jeunes enfants, il est crucial de traiter ce sujet ouvertement et de répondre à leurs questions variées.


Expliquer un décès et accompagner un enfant dans son deuil peut être difficile, surtout lorsque nous sommes nous-mêmes affectés par le chagrin. Cependant, il est important de se rappeler que l'enfant souffre également et qu'il a besoin de soutien. Dans cet article, nous vous expliquerons comment parler de la mort à un enfant et comment l'aider à traverser cette épreuve.


Comment annoncer un décès ?

1) À l’avance, lors d’un décès prévisible : Si vous savez qu'un proche va décéder prochainement, informez l'enfant à l'avance. Proposez-lui de dire au revoir au proche plutôt que de lui rendre visite. Si l'enfant refuse de rendre visite, écoutez ses peurs et ses inquiétudes, mais ne le forcez pas. Offrez-lui une alternative, comme lui demander s'il préfère préparer un dessin à apporter lors de la visite.

2) Quand le décès survient : Il peut être tentant de vouloir protéger l'enfant en évitant le sujet ou en cachant la vérité. Cependant, exclure l'enfant ne fera que le laisser se sentir seul et incompris. Il est essentiel de rester simple et direct dans vos explications tout en disant la vérité. L'objectif de la discussion est de rassurer l'enfant en lui expliquant que le proche ne souffre plus et que la mort n'est pas contagieuse. Vous devez également déculpabiliser l'enfant en montrant vos propres émotions, car il est normal pour lui de ressentir de la tristesse.

Lorsque vous annoncez la nouvelle à l'enfant, faites-le dans un cadre neutre et paisible. Il est préférable de ne pas brusquer l'enfant, car cela peut provoquer un choc. L'enfant peut réagir en refusant d'admettre la nouvelle ou en se figeant, ce qui est une réaction de protection. Veillez à être présent pour l'enfant dans son deuil, car cela est aussi important que de faire face à votre propre chagrin.

3) Après l'annonce : Les enfants en deuil ont besoin de présence, d'amour et de quelqu'un avec qui parler pour exprimer leurs sentiments. Ils doivent savoir qu'une personne peut les aimer et prendre soin d'eux comme le faisait la personne décédée. Encouragez-les à se souvenir des moments partagés avec le défunt.

Les enfants ont également besoin de soutien, d'écoute et de réponses à leurs questions, même les plus curieuses. Vous devez vous assurer qu'ils comprennent la situation. Si l'enfant s'isole, montre des signes d'impact persistant du deuil, ou si son comportement vous inquiète, n'hésitez pas à consulter des professionnels.


Comment aider les enfants en deuil ?

Pour aider les enfants en deuil, consacrez-leur du temps, de l'attention, de l'affection, et faites-leur participer aux rituels funéraires, comme déposer des fleurs sur la tombe ou apporter une bougie lors de la cérémonie. Encouragez l'expression de leurs émotions à travers des jeux ou l'art, afin qu'ils se sentent en confiance pour exprimer leur peine et leurs sentiments. Soyez un modèle d'expression émotionnelle pour eux.

Dites toujours la vérité à propos du décès et expliquez-leur la cause réelle. Montrez-leur la personne décédée et aidez-les à comprendre que la mort fait partie du cycle naturel de la vie. Assurez-vous que l'enfant se sente en sécurité et qu'il sache à qui se tourner en cas de besoin.


Répondre aux questions de l'enfant

Les enfants posent souvent de nombreuses questions sur la mort. Répondez à leurs questions aussi sincèrement que possible, car ils ont besoin de comprendre ce qui se passe. Ne pas répondre peut les laisser s'inventer des réponses inquiétantes.

Évitez d'utiliser des expressions comme "s'endormir", "partir", ou "aller au ciel" pour expliquer la mort, car cela peut provoquer de la confusion et de l'angoisse. Encouragez la communication ouverte et rassurez l'enfant en lui disant que vous prendrez le temps de réfléchir aux questions auxquelles vous ne pouvez pas répondre immédiatement.


En fin de compte, il est essentiel d'aborder la mort avec les enfants de manière honnête et compatissante, en tenant compte de leur âge et de leur compréhension. Cela les aidera à traverser le deuil et à développer une compréhension saine de la mort en tant que partie naturelle de la vie.

 


Parler de la mort à un enfant

7 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page